L’Australie ne sera pas rouverte aux voyages internationaux avant 2022

Le gouvernement australien a annoncé jeudi qu’il prolongeait son interdiction de voyager à l’étranger jusqu’à la majeure partie de l’année 2022.

Initialement, l’interdiction d’urgence devait être levée le 17 mars 2021, mais le ministre australien de la santé, Greg Hunt, a déclaré le 2 mars que cette période serait prolongée jusqu’au 17 juin. Aujourd’hui, cependant, le ministre australien des finances, Simon Birmingham, a déclaré qu’il était peu probable que les frontières du pays soient ouvertes avant le milieu ou la fin de l’année 2022.

Sydney, Australie

Les variants une problématique sans solutions

M. Birmingham a déclaré que les variants qui se propagent dans le monde entier et les épidémies dans certaines parties du monde comme l’Inde l’ont raisonné de prendre la décision de retarder la réouverture du pays.

 » Nous reconnaissons que si les Australiens veulent être maintenus en sécurité … et compte tenu des incertitudes qui existent non seulement dans la vitesse de déploiement du vaccin, mais aussi dans l’étendue de son efficacité face aux différentes variantes du COVID, la durée de sa longévité et de son efficacité, ce sont toutes des considérations qui signifient que nous ne verrons pas les frontières ouvertes en masse au début de l’année prochaine avec une grande facilité « , a déclaré Birmingham à The Australian.

Bien que la nouvelle date cible ne soit pas encore connue, nous savons que l’Australie envisage la fin de l’année 2022, ce qui signifie que l’Australie pourrait avoir été en situation de fermeture totale pendant plus de 24 mois.

La règle ne s’applique pas uniquement aux personnes souhaitant visiter l’Australie. Les citoyens ne sont pas autorisés à quitter le pays non plus, sauf s’ils bénéficient d’une dérogation.

« La férocité des récentes épidémies de COVID, l’incertitude dans de nombreux pays quant au déploiement des vaccins, les variants, tout cela crée un environnement dans lequel, bien que l’Australie bénéficie de niveaux de confiance très élevés des entreprises et des consommateurs, il y a une fragilité qui sous-tend tout cela« , a déclaré Birmingham.

L’Australie a toujours été l’un des pays les plus stricts en matière de règles de verrouillage. Elle a interdit à ses citoyens de partir depuis mars 2020 et ceux qui rentrent chez eux, (qu’il s’agisse de citoyens, de résidents permanents ou de personnes bénéficiant d’une dérogation) doivent rester en quarantaine dans un hôtel désigné, à leurs frais, pendant deux semaines, ce qui coûte environ 2 300 euros.

Mais la mesure semble fonctionner. Le pays n’a signalé jusqu’à présent que 910 décès et environ 29 000 cas sur une population de 25 millions d’habitants.

Fin avril, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ont ouvert leur bulle de voyage, permettant aux passagers de voyager entre les deux pays sans quarantaine. Cependant, la Nouvelle-Zélande a depuis suspendu les voyages sans quarantaine au départ de Sydney en raison de deux nouveaux cas dans la communauté.

En savoir plus :
L’Australie et la Nouvelle Zélande relance les voyages sans quarantaine
Se faire rembourser un vol retardé ou annulé de Qantas grâce à l’Europe avec Indemniflight