Coup dur pour KLM et British Airways.

La covid-19 impacte négativement le secteur aérien. Pour pallier aux effets néfastes, des mesures sanitaires sont définies. Malheureusement, certaines compagnies boycottent ses mesures. C’est le cas de KLM et British Airways qui écopent de suspension de vols. Nous vous proposons de nous suivre pour plus de précisions dans cet article.

Quid des sanctions imposées?

La nouvelle fut un véritable coup de massue pour KLM et British Airways. En effet, les deux compagnies sont sommées d’interdiction de vol temporairement vers Hong Kong.

La raison est toute simple. Elles ont dérogé aux règles de mesures sanitaires mises en place pour éviter la propagation du coronavirus au sein des compagnies dans la perspective de rompre définitivement avec la chaîne de transmission. KLM ne pourra effectuer de vols vers Hongkong entre le 4 et le 17 décembre pour avoir transporté à bord de son vol du 27 novembre un porteur du virus. De son côté, British Airways est taxée de suspension de vols jusqu’au 25 décembre après son vol BA27 du 8 décembre ayant constaté quatre personnes testées positives et une autre personne qui a enfreint les règles du protocole sanitaire.

Les autorités sont à pied d’œuvre pour un dénouement de la situation. Toute fois, les deux compagnies peuvent effectuer des vols entre Hongkong –Amsterdam; Hong Kong-Londres leurs bases respectives. Il convient de rappeler qu’Air India avait écopé cinq fois déjà de telles sanctions. British Airways est taxée de suspension de vols jusqu’au 25 décembre après son vol BA27 du 8 décembre ayant constaté quatre personnes testées positives et une autre personne qui a enfreint les règles du protocole sanitaire. Les autorités sont à pied d’œuvre pour un dénouement de la situation. Toute fois, les deux compagnies peuvent effectuer des vols entre Hongkong –Amsterdam; Hong Kong-Londres leurs bases respectives. Il convient de rappeler qu’Air India avait écopé cinq fois déjà de telles sanctions. British Airways est taxée de suspension de vols jusqu’au 25 décembre après son vol BA27 du 8 décembre ayant constaté quatre personnes testées positives et une autre personne qui a enfreint les règles du protocole sanitaire. Les autorités sont à pied d’œuvre pour un dénouement de la situation. Toute fois, les deux compagnies peuvent effectuer des vols entre Hongkong –Amsterdam; Hong Kong-Londres leurs bases respectives. Il convient de rappeler qu’Air India avait écopé cinq fois déjà de telles sanctions. les deux compagnies peuvent effectuer des vols entre Hongkong –Amsterdam; Hong Kong-Londres leurs bases respectives. Il convient de rappeler qu’Air India avait écopé cinq fois déjà de telles sanctions. les deux compagnies peuvent effectuer des vols entre Hongkong –Amsterdam; Hong Kong-Londres leurs bases respectives. Il convient de rappeler qu’Air India avait écopé cinq fois déjà de telles sanctions.