British Airways a trouvé un nouveau fournisseur de carburant d’aviation durable

Pour alimenter certains de ses vols dès la fin de cette année, la compagnie aérienne British Airways trouve un 2è fournisseur de carburant d’aviation durable ( SAF). Annoncé le 9 février 2021, la compagnie prévoit de propulser les futurs vols avec ce carburant. En effet, le SAF est un carburant d’aviation durable produit à partir de l’éthanol de source durable.

Dans le cadre de son nouveau partenariat avec la société SAF LanzaJet, British Airways a choisi d’investir dans la 1è installation commerciale « Freedom Pines Fuels ». Cette dernière est installée en Géorgie aux États-Unis. Notons que ce partenariat devra permettre à LanzaJet de planifier et de concevoir sa nouvelle installation commerciale. Cette dernière sera basée au Royaume-Uni où British Airways pourra désormais d’approvisionner en carburant SAF.

Selon LanzaJet, l’éthanol durable sera convertit en SAF par le biais d’un procédé chimique breveté. Contrairement au carburéacteur fossile conventionnel, le carburant SAF LanzaJet permettra de réduire plus de 70 % les émissions de gaz à effet de serre. Notons que cette efficacité de SAF LanzaJet est très écologique, car il faudrait retirer près de 27 000 voitures à essence ou diesel de la route chaque année pour l’atteindre. De même, le SAF de LanzaJet est obtenu via le processus LanzaJet Alcohol to Jet (AtJ). Il s’agit d’un processus qui peut être compatible avec toute source d’éthanol durable, même l’éthanol produit à partir des résidus agricoles non comestibles (la paille de blé).

Rappelons que cet investissement, fait par British Airways dans le SAF s’inscrit dans le cadre de son engagement à atteindre des émissions nettes de carbone nulles d’ici 2050. Ainsi, le CEO a souligné qu’à accélérer le développement et le déploiement commercial du carburant d’aviation durable permet de décarboner l’industrie aéronautique. Et ce, grâce à ce partenariat avec LanzaJet qui montre déjà ses chances de succès. 

Outre la compagnie de l’alliance Oneworld est aussi en partenariat avec la société Velocys de technologie des carburants durables. Ce partenariat vise la mise d’une installation pour convertir les déchets ménagers et commerciaux en carburéacteur. Ce carburéacteur durable et renouvelable sera produit au Royaume-Uni d’ici 4 ans (2025).

Notez que le groupe IAG (International Airlines Group), la société mère de British Airways prévoit d’investir 400 millions de dollars dans le SAF. Et ce, au cours des 20 prochaines années. LanzaJet augmentera sa capacité de production en raison de son partenariat avec British Airways. Ainsi, LanzaJet développera développer quatre autres usines à plus grande échelle opérationnelle à partir de 2025.

LanzaJet produira un « pipeline » de carburant d’aviation durable et de diesel renouvelable via l’exploitation de matières premières durables afin de soutenir et permettre la décarbonation mondiale du secteur de l’aviation. Quant à British Airways, elle aimerait que certaines ou toutes ces usines soient construites au Royaume-Uni. Ce qui serait possible sous réserve d’un meilleur soutien politique du gouvernement. Le gouvernement devra alors encourager cet investissement dans les carburants d’aviation durables basés sur les déchets.