Air France : entre le renfort à Cayenne et de grosses pertes en 2020

La perte d’exploitation de la compagnie aérienne Air France en 2020, avoisinerait les 3,6 milliards d’euros. Elle prévoit lancer dès le printemps, trois vols rotatifs par semaine entre Paris et la Guyane, au départ de Roissy.

En plus de la rotation journalière hors crise sanitaire entre Orly et Cayenne, la compagnie aérienne Air France offrira, à compter du 2 avril 2021, trois vols hebdomadaire à ses clients, entre Paris-CDG et l’aéroport de Cayenne-Félix Eboué. Selon les propos du directeur délégué régional d’Air France en Guyane, Cyrille Marie, sont prévus pour ces vols, des Boeing 777-200ER ayant une capacité de 40 passagers en classe Affaires 24 en Premium et 216 en Economie. Le président de la CTG Rodolphe Alexandre voit dans le prochain lancement de cette route vers Roissy, une belle opportunité pour les  opérateurs touristiques locaux comme les hôtels, camps, restaurants…, de jouir d’une nouvelle clientèle.

Parlant de ses finances, le groupe KLM ne dévoilera ses résultats pour le compte du dernier trimestre et l’année entière, que le 18 février 2021. Mais en attendant ces révélations officielles, le quotidien économique La Tribune, estime que la compagnie aurait une perte d’exploitation de 3,6 milliards pour le compte de l’année 2020. Avec une perte importante évaluée à 2,401 milliards de janvier à Septembre 2020, Air France aurait perdu bien plus au dernier trimestre de l’année, soit 1,2 milliard selon le même quotidien. Le dernier trimestre aura donc été plus éprouvé que le second trimestre durant lequel le groupe a perdu 1,05 milliard.

Toutefois, le groupe connaîtra de beaux jours en 2021 avec la probable reprise de la demande à l’été, selon La Tribune, même si son trafic n’atteindra pas la moitié de celui de 2019 et que sa perte d’exploitation pourrait avoisiner les 2 milliards d’euros. Air France devra attendre 2023, pour avoir de nouveau un bénéfice net.