8 îles à visiter et qui ne sont pas en France

Vous avez envie de soleil tropical et de sable entre les orteils et d’une sécurité du à la crise sanitaire ? Détendez-vous, car vous pouvez avoir les deux. Voici une liste impressionnante d’îles sous les tropiques, toutes dotées d’une brise marine et de plages à faire baver le Parisien. Aventurez-vous en Martinique ou à Mayotte et, en plus d’un soleil en technicolor, oubliez vos vieilles habitudes et découvrez un autre art de vivre plus épicés.

En effet, les choses sont peut-être superbes lorsque vous allez en ville, mais les Français savent qu’elles sont encore meilleures dans les Dom Tom. Les détails administratifs de ces diverses localités varient, la Polynésie française est classée comme une collectivité mais la monnaie est l’euro, la langue officielle est le français et tous les chemins (ou plutôt les pistes d’atterrissage) mènent à Paris et au Parlement français, où leurs citoyens sont représentés. Alors ne prenez pas de crème solaire (protégez la nature et ses coraux mettez vous à l’ombre) et c’est parti !

1 – Martinique

Faisant partie des îles du Vent dans la chaîne des Petites Antilles, la Martinique est une œuvre d’art des Caraïbes. Elle est surtout connue pour son rhum et pour être le foyer de la Montagne Pelée, le volcan de près de 2 000 mètres de haut qui a explosé le 8 mai 1902, anéantissant la ville de Saint-Pierre et plus de 28 000 personnes. Non pas que l’endroit soit inhospitalier, au contraire. L’éruption a mis fin à la réputation de la ville en tant que Paris des Caraïbes, et c’est la raison pour laquelle la capitale de l’île a été déplacée vers le sud, à Fort-de-France. En termes de plages, de végétation luxuriante et de saveurs tropicales, la Martinique constitue une escapade fantastique dans les Caraïbes.

paysage martinique

2 – Guadeloupe

La déclaration la plus vraie que l’on puisse faire sur la Guadeloupe est qu’elle est délicieusement compliquée, grâce à la géographie. Elle fait partie des îles Sous-le-Vent des Petites Antilles et, contrairement à sa sœur la Martinique, elle n’est pas une île unique. L’île principale a la forme d’un papillon, Basse-Terre formant son aile ouest et Grande-Terre son aile est ; elles sont séparées par le détroit de Rivière Salée mais reliées par des ponts. Le volcan de la Grande Soufrière, le plus haut sommet des Petites Antilles, est situé à Basse-Terre (à ne pas confondre avec la capitale, également appelée Basse-Terre), tandis que la plus grande ville, Pointe-à-Pitre, se trouve sur Grande-Terre. Il n’est pas difficile de trouver de superbes plages ici, mais celles de la Porte d’Enfer, qui se traduit par Hell’s Gate en anglais, se distinguent. Les hautes falaises et les criques ciselées sont assez paradisiaques et on est loin des plages bondées… Malgré tout, les joyaux de l’ile se trouvent en Basse-Terre avec des paysages digne de Jurassique Parc !

plage en guadeloupe

 3 – Les Saintes

Lorsqu’il s’agit de disparaître de la carte, il n’y a guère de meilleur endroit dans les Caraïbes que les Îles des Saintes, un petit archipel vierge situé au sud de la Basse-Terre de la Guadeloupe. Les deux îles principales sont Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, chacune entourée de récifs coralliens abritant une riche faune marine, dont des tortues de mer protégées. La ville de Terre-de-Haut, qui porte le même nom, est située sur ce qui pourrait être la plus belle baie des Antilles. Le Pain de Sucre et la Plage de Pompierre sont les plages préférées de Terre-de-Haut, tandis que Grande Anse est une étendue de sable blanc à Terre-de-Bas. Il existe des liaisons régulières par ferry entre Terre-de-Haut et la Guadeloupe.

les saintes guadeloupe

4 – Marie-Galante

Comme Les Saintes, Marie-Galante est une dépendance de la Guadeloupe mais c’est une île unique, de forme ronde, elle se trouve au sud de Grande-Terre et a été nommée par Christophe Colomb (un colonisateur esclavagiste et criminel) d’après le navire amiral Marigalante. À bien des égards, c’est l’archétype du paradis caribéen, avec une pléthore de plages de sable blanc, des eaux bleues cristallines et une réputation méritée de rhum de classe mondiale. Le Château Murat, aujourd’hui un musée, a été construit en 1839 et abritait 207 esclaves, ce qui en faisait la plus grande plantation de canne à sucre de Guadeloupe. Il se trouve à l’extérieur de Grand Bourg, la « grande ville » de l’île, qui compte un peu plus de 5 560 habitants. Chaque moulin à vent (il en reste 70) évoque l’histoire, mais le sable aussi : allez voir les plages de la côte ouest, Anse Canot, Moustique et Folle Anse, tandis que la plage de La Feuillère, à l’est, fera fondre votre Instagram. Voilà !

moulin à marie galante

5 – Mayotte

Commençons par mettre les choses au clair : Mayotte est une ile avec un haut taux de pauvreté. Son nom arabe original, Jazīrat al-Mawt, signifie « île de la mort » ; et elle a la forme d’un hippocampe ivre (des hippocampes non intoxiqués ont été intégrés au drapeau et aux armoiries de l’île). Vous n’êtes toujours pas tenté ? Eh bien, Mayotte est une beauté, avec une barrière de corail qui non seulement entoure l’île de l’océan Indien, mais qui protège aussi ce que l’on dit être le plus grand lagon du monde. Les vergers d’ylang-ylang odorants qui prospèrent sur le sol volcanique, les innombrables possibilités de plongée et les plages pour tous les goûts renforcent l’attrait de Mayotte en tant que refuge. En venant de Paris, vous ferez généralement escale à Nairobi avant de vous envoler pour Mamoudzou, la capitale de l’île.

6 – Bora Bora

C’est peut-être l’île paradisiaque par excellence du Pacifique Sud, et elle mérite tous les superlatifs : Bora Bora, une petite tache dans le vaste archipel des îles en Polynésie. Base d’approvisionnement militaire américaine pendant la Seconde Guerre mondiale, l’île est devenue synonyme d’hédonisme caché dans les années 1970, après l’introduction des premiers bungalows sur l’eau (à l’hôtel Bora Bora, aujourd’hui fermé). Le lagon bleu électrique de l’île, encerclé par un atoll, est l’un des plus beaux du monde, et des complexes hôteliers de luxe ont élu domicile sur certains de ses îlots de récifs, ou motus. Dominant les plages et les douces vagues, le mont Otemanu est un volcan éteint qui s’élève au centre de l’intérieur de l’île, petite mais luxuriante et très pittoresque.

paysage bora bora

7 – Réunion

Il n’est pas exagéré de qualifier de magnifique cette île volcanique de l’océan Indien. L’aventure commence à la descente vers RUN, l’aéroport Roland Garros, qui, comme la célèbre salle de tennis française, porte le nom du légendaire aviateur né à Saint-Denis, la capitale administrative de l’île. Le Piton de la Fournaise est un volcan actif qui s’élève à plus de 2 000 mètres et entre en éruption à peu près tous les neuf mois. le Piton des Neiges, éteint, s’élève à plus de 3 000 mètres au-dessus du niveau de la mer. Autour des volcans, des paysages lunaires se disputent l’attention des visiteurs avec des forêts tropicales verdoyantes. Bien sûr, de nombreux Français viennent pour la plage : les plages tropicales immaculées abondent le long de nombreux tronçons spectaculaires du littoral de la Réunion.

paysage il de la réunion

8 – Nouvelle-Calédonie

Si vous vous trouvez à quelque 30 000 km de Paris et que vous avez envie d’une bonne baguette, faites un saut à Nouméa, la capitale cool de la collectivité de Nouvelle-Calédonie. C’est un creuset du Pacifique Sud où se côtoient les habitants kanaks d’origine et les cultures polynésienne, mélanésienne et quelques étrangers européen. Si la capitale est très développée, il n’en reste pas moins que l’île en forme de cigare est isolée – l’Australie est très loin à l’ouest. Mais elle est grande et il y a beaucoup à explorer, y compris une biodiversité incroyablement riche et quelques étendues de sable assez spectaculaires, aussi.

paysage de nouvelle calédonie

Ces articles peuvent vous intéresser :
7 destinations méconnues des Caraïbes à découvrir
Les 10 iles françaises à visiter pour vos vacances
6 conseils pour visiter et explorer la France