Baisse accrue du trafic aérien dans le mois de juillet en France

La crise sanitaire qui fait ravage dans le monde actuellement a littéralement paralysé tous les secteurs vitaux de l’économie mondiale. Les différents aéroports des pays du monde ont connu en 2020, une baisse des vols et donc des passagers. En effet, en France, le trafic aérien a sombré dans une baisse record de ses vols au mois de juillet comparativement à l’année dernière.

Le bilan mitigé de la saison estivale dans les aéroports français

Avec la crise sanitaire, il était évident que le trafic aérien serait inévitablement atteint. Le premier bilan dressé par le site Flightright montre que la baisse de la fréquentation des vols a des répercussions très sévères sur les aéroports en France. En juillet 2020, l’aéroport de Toulouse-Blagnac est malheureusement en tête sur la liste des grands aéroports de l’hexagone qui ont été sévèrement touchés par la baisse des trafics. Il a enregistré une baisse de -79,5% comparativement à l’année précédente.

Les vols en chiffre

Concrètement, le nombre de vols dans l’aéroport de Toulouse-Blagnac a considérablement diminué au mois de juillet (900 contre 3300 en 2019). Dans le même temps, la situation n’est pas aussi critique dans tous les aéroports. L’aéroport de Pari CDG est celui qui s’en sort le mieux en France d’après les dernières estimations.