Un vol solaire stratosphérique : Une première pour le monde de l’aviation

Un vol solaire stratosphérique : Une première pour le monde de l’aviation

21 avril 2017 | 0 commentaires

Après avoir réalisé en 2012 le premier tour du monde à l’énergie solaire à bord du bateau PlanetSolar, c’est un défi d’une ampleur encore plus colossale que va relever, l’éco-explorateur, Raphaël Domjan.  Entre le 19 et le 22 juin, il tentera, à bord du premier avion solaire, de voler dans la stratosphère. Tandis que les avions à carburant ne peuvent pas voler au-delà de 4000 mètres, l’avion que l’on nomme SolarStratos, devrait réussir à repousser les limites de l’aviation en volant à plus de 25 kilomètres d’altitude. Fort de ses 22 mètres carrés de panneaux solaires disposés sur ses ailes, il permettra à Raphaël Domjan de passer, après plus de 2h30 d’ascension, 15 minutes la tête dans les étoiles. Ce vol est une aubaine, pour le développement durable et l’avenir des énergies vertes. Effectivement comme l’a récemment expliqué l’éco-aventurier, « les véhicules électriques et solaires comptent parmi les grands défis du 21ème siècle […] notre avion, qui pourra voler à une altitude de 25.000 mètres, ouvre une porte sur une aviation électrique et solaire commerciale, proche de l’espace. »

Les conditions de réalisation du vol

Si les grandes avancées comportent des risques il en est de même pour le vol du premier avion solaire. Nonobstant une température de -70°, seulement 5 % de pression atmosphérique normale ce vol sera réalisé sans cabine pressurée. Pour le pilote qui sera seulement équipé d’une combinaison pressurée semblable à celle qu’à endossé Neil Armstrong, les risques demeurent multiples est M. Domjan en est bien conscient «  à cette altitude, il fait extrêmement froid.  S’il y a un problème de pressurisation, c’est clair que c’est la mort. Ça reste une aventure qui comporte des risques, mais si on fait quelque chose sans risque, ce n’est plus une aventure.»

L’ avion solaire promet un avenir radieux au monde de l’aviation

L’avenir du monde de l’avion est prometteur. « Notre projet est porteur d’espoir et il fait rêver les petits comme les grands », a déclaré Roland Loos, directeur général de SolarXplorers. Cet avion solaire, dont la construction vient d’être achevée, sera acheminé au Québec et sera présenté pour la première fois au grand public le 16 juin. Cet événement s’inscrit dans le cadre du 1er Festival solaire nordique du Québec à Montréal. Ce choix est le reflet l’aspect environnemental du projet en effet Montréal est une ville engagée durablement vers un avenir respectueux de l’environnement.

 

Vous avez aimé notre article? Toute l’actualité aérienne te donne rendez-vous sur notre blog!

 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *