Au premier semestre de l’année, Easyjet totalise une perte de 353 millions de livres

Aux dernières nouvelles, Easyjet a effectué une annonce de pertes au premier semestre. En effet, la compagnie  aérienne affirme qu’au cours de l’exercice fiscal de la période de 2019 à 2020 qu’elle a levé environ 462 millions d’euros soit 419 millions de livres sterling via un placement d’actions. Cette démarche a été menée dans le but de renforcer sa trésorerie et se donner la capacité de surmonter l’ensemble des turbulences liées à la crise sanitaire du covid-19.

À la fin de l’opération, les actions étaient au prix de 703 pence alors que mercredi, le titre avait une valeur de 740 pence l’équivalent d’un rabais de 5%. En action, ce placement correspond à 15 % de son capital.

Hier, la low cost britannique a fait savoir qu’une perte avant impôt de 353 millions de livres a été constatée pour les six mois au 31 mars. L’année dernière, à la même époque de son exercice fiscale, la compagnie avait également effectué le même constat, mais la perte était d’une valeur inférieure soit 272 millions. En revanche, le chiffre d’affaires avait connu une hausse de 1.2 milliard de livres. Le mois dernier, elle avait faire pas de son envie de supprimer 4500 emplois afin de diminuer ses coûts. Selon elle, c’est en 2023 que tout rentrera dans l’ordre au sein de la compagnie aérienne. C’est-à-dire qu’il n’y a que dans 3 ans que les demandes reviendront au niveau d’avant la pandémie.

Toutefois, les appareils d’Easyjet ont repris leurs activités depuis la semaine dernière. La compagnie aspire à monter en puissance dans les mois à venir, mais les espoirs de reprise rapide ont été douchés par les règles de quarantaine. En effet, cette disposition a été imposée à l’ensemble des voyageurs étrangers qui arrivent au Royaume-Uni.