Air Belgium informe qu’il n’y aura pas de retour aux Antilles avant la mi-juillet

Pour des raisons sanitaires restrictives mises en œuvre par les autorités françaises, la compagnie aérienne Air Belgium a reporté ses vols entre Charleroi et la Guadeloupe ou la Martinique jusqu’au 15 juillet prochain. En dépit de la crise mondiale entraînée par la pandémie de Covid-19, Air Belgium a obtenu de capitaux pour contrecarrer cette crise.

 Air Belgium avait prévu reprendre son trafic  sur la route qui relie sa base de Charleroi-Brussels South aux aéroports de Pointe-à-Pitre et Fort-de-France pour le 24 juin prochain. Malheureusement elle a dû prolonger encore la reprise jusqu’au 10 juillet au lieu de 22 juin. Et cela dans l’intention de respecter les restrictions sanitaires du gouvernement français pour éviter la propagation de la pandémie qui pourrait être entraînée par les voyageurs venant aux Antilles françaises. Aussi Air Belgium souligne qu’un test de dépistage sera obligatoire pour tout passager. Car selon elle les mesures sanitaires sont drastiques et complexes pour  l’arrivée des voyageurs en Martinique et en Guadeloupe.

Par ailleurs, Air Belgium frustrée informe qu’il sera difficile de pouvoir affronter cette situation de crise qui a surgi moins de 10 jours dès le premier vol. Elle dénonce en effet la volte-face des autorités françaises en raison des conditions imposées. Démotivée fortement par la situation, elle  présente ses sentiments de regret à la clientèle et  ajoute que les passagers qui avaient été réservés pour un vol en Guadeloupe ou en Martinique entre le 24 juin et le 11 juillet seront individuellement informés.

En revanche, Air Belgium a reçu une bonne nouvelle portant sur l’augmentation du capital fixé à 7,8 millions d’euros de la part de ces investisseurs. En effet,  une somme de 2 millions d’euros sera injectée dans la compagnie aérienne Air Belgium par chaque investisseur. De même ces derniers ont souscrit à 30000 obligations pour un total de 1,5 million d’euros.

Contrairement à ceux-ci, Sabena Aerospace Engineering déboursera une somme de 300000 d’euros pour sa part. Dorénavant le capital d’ Air Belgium est de 28,2 millions d’euros. Mais notons que Aviation Investment Holding (AIH) qui elle seule détient près de la moitié du total des actions, soit 49,95% n’a injecté aucun capital dans la compagnie aérienne Air Belgium.