Une perte record pour Norwegian au premier semestre 2020

Les énormes pertes de la compagnie Norwegian Air Shuttle sur la première moitié de 2020 se chiffrent à près de 5,4 milliards de couronnes (515 millions d’euros) soit une hausse de 4 milliards par rapport  à la même période en 2019.

La spécialiste norvégienne du low cost réussit pour le moment à éviter la faillite grâce aux nombreuses mesures de restructuration mises en œuvre avec notamment des opérations de conversion de dettes en actions nouvelles et une augmentation de son capital. Elle a ainsi pu bénéficier de l’aval du gouvernement norvégien pour un prêt de 3 milliards de couronnes. Les autres mesures tiennent pour la plupart à la réduction de sa flotte et de son personnel mais aussi à la mise en faillite de ses filiales danoise et suédoise.

Les mesures liées à la flotte de la compagnie viennent fragiliser un secteur déjà en difficulté avant la crise du COVID-19 avec les problèmes de moteur des 787 Dreamliner et la mise aux arrêts des quelques «  18 » 737 MAX de la compagnie suite à la découverte de faille technique.

Malgré la reprise partielle intervenue depuis le 1er juillet, avec la remise en service de 20 appareils (sur 140) pour desservir 76 lignes, la compagnie n’entrevoit pas un retour à la normale avant 2022.